« Éléments pour une sociologie des électorats frontistes lors de l’élection présidentielle de 2017 », Communication AlcoV pour la JE « Comprendre le Front National : sociologie des mobilisations frontistes », 4 et 5 juin, IEP de Toulouse

Pour le groupe ALCoV : Eric Agrikoliansky, IRISSO/ Paris Dauphine ; Baptiste Coulmont, CRESPPA, équipe CSU/ Université Paris 8 ; Patrick Lehingue, CURAPP-ESS/Université d’Amiens ; Christèle Marchand Lagier, LBNC/Université d’Avignon ; Jessica Sainty, Université d’Avignon/LBNC

Cette proposition de communication se fonde sur le volet quantitatif d’une enquête collective, financée par l’ANR, le projet ALCoV (Analyse Localisée et Comparative du Vote) qui associe une trentaine de chercheurs et de doctorants appartenant à 5 laboratoires (IRISSO, CESSP, CHERPA, CRESPPA, CURAPP-ESS ), et qui a pour ambition restituer les dimensions contextuelles du vote en étudiant de façon comparée, à partir d’outils quantitatifs et qualitatifs, des cas localisés situés dans huit communes françaises avant, pendant et après les élections de 2017. Cette communication se fonde sur l’exploitation des données d’un QSU réalisé au second tour de l’élection présidentielle de 2017 (n=3013). Elle explore un corpus d’électeurs frontistes déclarés dans cette enquête à partir de trois axes de questionnements : les conditions de (sous) déclaration du vote FN dans ce type d’enquête ; les caractéristiques sociales et politiques de ces électeurs appréhendées en particulier à partir de leurs rapports au politique et de leurs pratiques politiques durant la campagne (discussions politiques avec des proches notamment) ;  les spécificités de ces électeurs frontistes dans les différentes communes enquêtées, notamment à partir d’une investigation centrée sur les répondants des bureaux de vote d’Avignon.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.