Conférence – 30 mai 2017 – Emmanuel Macron : l’élu des sondages ?

Cycle de conférences-débats à Sciences Po Aix
L’ÉLECTION EN DÉBATS / VOTER ET FAIRE VOTER EN 2017

Quatrième conférence – 30 mai 2017
Emmanuel Macron : l’élu des sondages ?
18h15 à 20h – Amphi Cassin, Sciences Po Aix – Entrée libre

Les sociologues de l’université de Columbia s’étaient interrogés durant la campagne présidentielle américaine de 1940 sur le rôle des médias. Après avoir interrogé le même panel, à sept reprises, ils avaient mis en évidence que la majorité des électeurs sont prédéterminés dans leurs choix par leur statut social, leur religion et leur lieu de résidence. Au moment de la campagne électorale, les chercheurs américains estimaient à 20 % les électeurs dont le vote restait ouvert, ceux qui précisément sont les moins intéressés par la politique et suivent de (très) loin la campagne. Des travaux plus récents ont pu montrer le poids des discussions avec l’entourage : parents, amis, collègues… Et pourtant, dans le contexte de 2017 rythmé par les révélations du Canard Enchaîné sur le candidat Les Républicains, leur reprise par les médias et les réseaux sociaux, les sondages quotidiens sur le maintien de la candidature de François Fillon ont-ils été sans influence ? De même, ne peut-on pas penser que le résultat de la présidentielle s’est forgé au fur et à mesure des évolutions sondagières et de l’ascension médiatique d’Emmanuel Macron ?

Intervenants :

  • Frédéric GANNEVAL, directeur de l’institut d’études Artenice
  • Patrick LEHINGUE, professeur de science politique à l’université de Picardie et chercheur au CURAPP. Il est l’auteur de Mobilisations électorales (PUF, 2005) et de Subunda. Coups de sonde dans l’océan des sondages (Le Croquant, 2007)

La séance sera animée par Jessica SAINTY, maîtresse de conférences en science politique (Université d’Avignon et des Pays de Vaucluse, LBNC).

Conférence – 11 mai 2017 – Des élus sous pression ?

Cycle de conférences-débats à Sciences Po Aix
L’ÉLECTION EN DÉBATS / VOTER ET FAIRE VOTER EN 2017

Troisième conférence – 11 mai 2017
Des élus sous pression ?
Argent, lobbys et influence dans les campagnes électorales

18h15 à 20h – Amphi Cassin, Sciences Po Aix – Entrée libre

Lors d’une élection présidentielle, il y a les acteurs visibles que sont les partis politiques et leurs candidats, mais il y a aussi tout une série d’acteurs – associations, syndicats, organisations professionnelles, collectifs, ONG ou think tanks – qui tentent de convaincre les candidats de l’intérêt d’un projet, d’une cause ou d’une proposition de politique publique. Quelles sont les formes de lobbying à l’œuvre pendant une campagne électorale et comment appréhender leurs effets ?

Intervenants :

  • Guillaume COURTY, professeur en science politique (Université de Lille CERAPS) et Julie GERVAIS, maîtresse de conférences en science politique (Université Paris I Panthéon-Sorbonne, CESSP), viendront apporter leurs réponses et présenter l’ouvrage Le Lobbying électoral. Groupes en campagne (Presses Universitaires du Septentrion, 2016).
  • Sébastien DIDIER, vice-président de l’Union pour les Entreprises des Bouches-du-Rhône (UPE 13) en charge de l’économie, reviendra notamment sur la démarche collaborative mise en place par l’UPE 13 afin d’identifier les priorités des entrepreneurs pour les élections de 2017 et sur les actions menées pour les porter à la connaissance des candidats à la présidentielle ou aux législatives.

La séance sera animée par Yolaine GASSIER, doctorante en science politique (Sciences-Po Aix – CHERPA-LEST) & Marie-Ange GREGORY, chercheuse post-doctorale (CHERPA).

Conférence – 28 mars 2017 – PACA, terre d’élections du FN ?

Cycle de conférences-débats à Sciences Po Aix
L’ÉLECTION EN DÉBATS / VOTER ET FAIRE VOTER EN 2017

Deuxième conférence – 28 mars 2017
PACA, terre d’élections du FN ?
18h15 à 20h – Amphi Cassin, Sciences Po Aix – Entrée libre

En compagnie de Christèle Marchand, maître de conférence de science politique, chercheuse associée au CHERPA et auteure de Le vote FN. Pour une sociologie localisée des électorats frontistes paru aux éditions De Boeck en 2017, de Michel Henry, journaliste, Libération / Médiapart / Les jours et auteur de « La nièce, le phénomène Marion Maréchal-Le Pen paru au Seuil, 2017 et de Gille Rof, journaliste indépendant, correspondant du journal Le Monde et réalisateur de documentaire, cette séance sera l’occasion de revenir sur les mutations des soutiens électoraux du FN en PACA. En proposant une analyse approfondie des processus d’adhésion au parti à travers des portraits et des entretiens menés auprès d’une cohorte d’électeurs frontistes puis le début des années 2000 ainsi que des relations entre Front National et médias depuis les années 1990, il s’agira de mieux saisir les causes profondes de son enracinement électoral particulièrement dans le sud-est de la France.

Intervenants :

  • Christèle MARCHAND-LAGIER, maître de conférence en science politique, chercheuse associée au CHERPA et auteure de « Le vote FN. Pour une sociologie localisée des électorats frontistes » paru aux éditions De Boeck en 2017
  • Michel HENRY, journaliste indépendant, correspondant pour Libération et auteur de « La nièce, le phénomène Maréchal-Le Pen » paru au Seuil en 2017
  • Gille ROF, journaliste indépendant, correspondant du journal Le Monde et réalisateur de documentaire

La séance sera animée par Philippe ALDRIN, professeur de science politique à Sciences-po Aix, & Gabriel JOIGNANT, diplômé d’un master 2 en science politique.

Ouvrage « Le vote FN. Pour sociologie localisée de l’électorat frontiste »

« Le vote FN. Pour sociologie localisée de l’électorat frontiste » de Christèle Marchand-Lagier vient de paraître aux éditions De Boeck.

« À la rencontre des électeurs du Front national : une analyse approfondie des processus d’adhésion au parti à travers des portraits et des entretiens.

Qui vote pour le Front national ? Ses propositions séduisent- elles ses électeurs ? Les connaissent-ils effectivement ? Croient-ils vraiment que ce parti pourra changer leur vie ?

En se démarquant d’une approche sondagière et médiatique qui ne cesse d’agiter l’épouvantail FN, l’auteure part à la rencontre des électrices et des électeurs de ce parti : elle leur donne la parole, les laisse raconter ce qu’ils sont pour mieux comprendre ce qu’ils font.
L’ouvrage dresse des portraits d’électeurs, ni victimes, ni diabolisés, pour mesurer la distance qu’ils entretiennent avec la politique. S’appuyant sur de nombreux témoignages, il montre qu’il n’y a pas un électeur FN type, soutien inconditionnel et idéologique d’une cause, mais plutôt un ensemble de personnes dont les choix évoluent entre socialisations politiques et expériences sociales.

Une analyse inédite des processus qui conduisent à soutenir le FN, avec un focus sur les causes profondes de son enracinement électoral, particulièrement dans le sud-est de la France. »

Christèle Marchand-Lagier présentera notamment cet ouvrage dans le cadre du cycle de conférences « L’élection en débats : voter et faire voter en 2017 », le 28 mars 2017 de 18h à 20h, à Sciences Po Aix.

Pour une présentation du sommaire, de la préface réalisée par Patrick Lehingue et de l’introduction, cliquez ici.

Conférence – 28 février 2017 – Comment fait-on campagne aujourd’hui ?

Cycle de conférences-débats à Sciences Po Aix
L’ÉLECTION EN DÉBATS / VOTER ET FAIRE VOTER EN 2017

«L’ÉLECTION EN DÉBATS / VOTER ET FAIRE VOTER EN 2017 » est un cycle de conférences organisé par Philippe ALDRIN (Sciences Po Aix – CHERPA), Marie-Ange GREGORY (Sciences Po Aix – CHERPA), Christèle MARCHAND-LAGIER (Université d’Avignon – LBNC) & Magali NONJON (Sciences Po Aix – CHERPA) à l’occasion des élections nationales qui se tiendront en France au printemps 2017. Chacune des séances se propose d’aborder les enjeux du vote aujourd’hui : évolutions des façons de faire campagne, raisons de l’abstention et de l’apathie citoyenne, montée des discours populistes, rôle des sondages et des médias dans la perception des enjeux politiques, expérimentations pour réinventer le lien démocratique, etc.

Première conférence – 28 février 2017
Comment fait-on campagne aujourd’hui ?
18h à 20h – Amphi Bruno Etienne, Sciences Po Aix – Entrée libre

Cette conférence réunira des chercheurs et des praticiens des campagnes électorales pour proposer un double éclairage, d’une part, sur les évolutions les plus récentes des techniques et des stratégies de campagne dans le monde et, d’autre part, sur la mobilisation des électeurs sur les réseaux sociaux et le Net.

Intervenants :

  • Camille FLODERER, chercheure en Science politique, Sciences Po Aix – Laboratoire CHERPA
  • Élise MASSICARD, chercheure en Science politique, CNRS – Sciences Po Paris – Laboratoire CERI
  • Marine POIRIER, chercheure en Science politique, Sciences Po Aix – Laboratoire CHERPA
  • Benjamin RAYNAUD, Diplômé de Sciences Po Aix, Consultant en communication digitale et pilotage de projets pour agences de communication

La séance sera animée par Philippe ALDRIN, professeur de Science politique à Sciences Po Aix & Marie-Ange GREGORY, docteure et chercheure Science politique au Laboratoire CHERPA.

Séminaire – 19 janvier 2017 – Personnel politique et appareils partisans en campagne électorale

Personnel politique et appareils partisans en campagne électorale

Jeudi 19 janvier 2017 – 14h à 17h

Salle EPS 003 / Sciences Po Aix Espace Philippe SEGUIN – 31, av. Jean Dalmas – 13100 AIX EN PROVENCE

 Coordinatrices : Christèle MARCHAND-LAGIER & Jessica SAINTY

Cette deuxième séance du séminaire commun CHERPA (IEP Aix en Provence) – LBNC (Université d’Avignon) 2016-2017  intitulé « Sociologie électorale et participations citoyennes. Étude des mutations démocratiques et sociales en PACA », a pour objet de faire le point sur l’état des forces militantes dans les organisations politiques au démarrage de la campagne électorale 2017. Les questions de la sociologie des entourages politiques sera appréhendée dans un état de raréfaction des ressources politiques. Quels sont les relais avec les citoyens, l’économie des échanges symboliques entre élus et électeurs et les spécificités observables en région PACA par comparaison avec la région Picardie-Nord Pas de Calais ?

Intervenants :

  • Rémi LEFEBVRE, Professeur de science politique à l’Université Lille 2, CERAPS – Centre d’Études et de Recherches Administratives, Politiques et Sociales (UMR 8026) CNRS.
  • Nicolas MAÏSETTI , Docteur en Science Politique – Université Paris I Panthéon-Sorbonne, Chercheur associé au Laboratoire Techniques, Territoires et Sociétés (LATTS, UMR 8134 CNRS) et Post-doc ANR POCK « Politique et corruption : argent immoral et influence politique en Allemagne et en France aux XIXe et XXe siècles » (POCK/2) coordonné par Frédéric Monier (Centre Norbert Elias, Université d’Avignon) et Cesare Mattina (Lames, Aix-Marseille Université)

ANR AlcoV

Le carnet ANR AlcoV s’intéresse aux évolutions des comportements des citoyens face aux transformations contemporaines de la démocratie : crise du consentement, abstention, votes de défiance à l’égard des gouvernants ou encore choix « radicaux » comme le soutien au FN. L’originalité du projet est de croiser des dispositifs quantitatifs (questionnaires) et qualitatifs, avec un ambitieux dispositif d’entretiens panélisés avec les électeurs et des observations sur des territoires contrastés. L’enquête relative aux scrutins à venir de 2017 vise en outre à articuler l’analyse des électeurs à celle de l’offre politique par le suivi de la campagne des partis et des candidats (entretiens et observations).

Analyse localisée et comparative du vote